Comment résoudre les problèmes de fuite, canalisation et chauffage sans solliciter un plombier ?

Sans faire intervenir un plombier, vous pouvez vous débrouiller pour les petits travaux de réparation plomberie.Il vous faudra tout simplement apprendre certaines techniques pour trouver rapidementd’où provient une fuite d’eau.Notre guide vous fournit aussi des bons tuyaux pour installer et remplacer vos équipements plomberie sans pépin.

Comment savoir si sa tuyauterie manifeste une fuite

lorsque votre facture d’eau grimpe de façon anormale par rapport à ce que vous devrez normalement consommer vérifiez au niveau du compteur car il s’agit assurément d’une fuite.

Ce qu’il vous faudra faire en prio consiste à fermer le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Maintenant que le compteur a été fermé, il ne vous reste plus qu’à noter ce qu’il mentionne comme chiffres et à le refaire au moment de le réactiver. Le rapprochement des deux chiffres vous permettra de calculer la différence et de trouver l’écart pour déterminer la quantité exacte d’eau perdue :

  • Pour stopper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins 12 à vingt quatre heures. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en mètres cube . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hectolitres, daL et litres juste à droite de la virgule. Quand les 12 à 24 heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur puis notez les indications pour pouvoir déterminer la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Rouvrez l’eau ; notez le résultat . Faites écouler de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas votre compteur de vue . Quand ce dernier tourne , cela signifie que votre canalisation fuit. Stoppez le compteur de nouveau pour noter le résultat final. A l’aide de votre calculatrice trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Le débit réel de fuite de plomberie peut être obtenu en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez arrêté votre compteur .
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour repérer cette-fois-ci l’origine de la défaillance de votre plomberie.

Quelques recommandations indispensables en plomberie pour dépanner une canalisation défectueuse

Quand il s’agit d’une fuite d’eau , cela ne peut être forcément autre qu’un problème de défectuosité au niveau d’un tuyau ou d’un raccord.

  • colmatage de tuyau fuyant en Cu : 2 choix de produits

La meilleure façon de réparer un problème de fuite au niveau de votre tuyau en Cu consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Un raccord abîmé à l’origine d’une fuite : La bonne mesure à adopter

Une fuite a été identifiée au niveau de votre raccord, envisager le remplacement de votre joint.

  • Une fuite a été détectée au niveau du tuyau en Cu : Réparez- la avec du mastic

Toute opération de comblage de tuyau en Cu commence par le laquage de tuyau en Cu. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par abraser minutieusement le tuyau cuivre sur une zone légèrement plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Fragmentez le mastic en premier puis, malaxez- le. Répétez l’action jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit uniforme et onctueux . Appliquez-le sur la conduite ! La zone de fuite a été bien laquée . Il vous faudra maintenant y aplanir le mastic préalablement malaxé et vous assurer qu’il adhère parfaitement à celle-ci. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour un calfeutrage réussi de votre tuyau fuyant en Cu.

  • Les démarches à suivre pour colmater un tuyau défectueux en cuivre à l’aide d’un ruban adhésif spécial

La conduite doit-être polie et propre ! Prenez du papier abrasif, une toile émeri fine ou une brosse métallique pour l’abraser. Servez-vous ensuite d’un chiffon ou d’un torchon bien propre pour le nettoyer. Utilisez un sèche-cheveux pour sécher le tuyau en cuivre . Une fois cela fait , il ne vous restera plus qu’à appliquer la bande sur la conduite fuyante .

 Comment faire pour freiner la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

Une fuite a été repérée au niveau de votre bague en PVC. Que faire ? Trois possibilités s’offrent :

  • Remplacez-la si elle est défectueuse.
  • Resserrez-la si elle demeure encore en bon état de marche.
  • Replacez ou remplacez le joint si le problème ne réside pas au niveau de la bague elle-même.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau cuivre

Le décelage d’une fuite n’est pas chose facile . Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyauterie , imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, plusieurs approches peuvent être adoptées pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Le mastic antifuite se compose de 2 éléments parfaitement dissociés : durcisseur et adhésif. Il est vendu en barres ou bien en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite sur un tuyau cuivre . Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Ruban adhésif antifuite :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec le tuyau dès qu’on l’enroule sur la zone fuyante.

Les 10 bonnes pratiques à adopter pour résoudre un problème de fuite au niveau d’un tuyau en PVC.

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par fermer votre compteur

Le compteur une fois arrêté , plus aucune eau ne doit continuer à circuler en amont de votre tuyauterie endommagée .

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un stylo-feutre pour marquer la partie abîmée puis découpez-la

Premièrement, il vous faudra marquer les zones de découpe de la partie endommagée de votre tuyau en PVC. Utilisez un marqueur pour ce faire. Utilisez ensuite une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux pour la tronçonner.

  1. Tout le reste des tronçons est à ébarber

L’utilisation d’un papier abrasif, d’un couteau simple ou d’un cutteur est ici préconisée en alternative à celle d’un simple ébavureur classique jugé moins efficace.

  1. Maintenant au tour du dégraissage des surfaces de contact

Prenez une feuille essuie-tout et puis, trempez-la dans de l’alcool pour décrasser les manchons ; il en est de même pour toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de 3 à cinq centimètres.

  1. Procédez maintenant au déglaçage des surfaces de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite .

  1. Jaugez le tronçon de tuyau à remplacer

Avant d’ôter la partie abimée pensez à la mesurer . Retirez donc 1 cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau morceau de tuyau doit-être scindé :

Introduisez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Tracez la longueur des zones à découper. Coupez le nouveau tube ; ébavurez- en l’extrémité .

  1. Le calibrage et découpage une fois terminés , procédez au raccordement :

Préparez la tuyauterie à recevoir le tronçon de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers qui assurent la fixation de la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la mettre totalement par terre .

  1. Pensez aussi à encoller les surfaces de contact :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Le tube doit être raccordé aux manchons :

Introduisez les manchons aux extrémités du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

reparations-et-entretien-en-plomberie

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même sans faire intervenir un plombier .

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien coupé. Sa place se trouve à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Le démontage d’une chasse d’eau passe toujours par le détachage du couvercle !

L’unique façon de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra dénouer le fil assurant son lien .

  1. votre vieille chasse d’eau peut maintenant dire adieu à son poste car vous allez vous en débarrasser une fois pour toutes

Servez-vous d’ une clef plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou reliant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le stabilisant.

  1. Ôtez le joint du réservoir des toilettes :

Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette en commencant par dévisser les écrous et enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir désinstallé. A l’aide d’une clé spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le mécanisme de fixation du réservoir.

  1. Le montage de votre chasse d’eau neuve passe toujours par la restauration du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être purifiée en premier. Remontez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais, avec une clef spéciale. Passez tout de suite au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela effectué, la rondelle conique doit être intégrée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Pensez aussi à restituer flotteur et robinet pour réussir l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, enfilez le pas de vis dans le trou correspondant . Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée , serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. L’installation de votre nouvelle chasse d’eau s’opère en dernière phase :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

détartrage de chauffe-eau : comment procéder ?

  1. Première précaution à prendre avant de nettoyer un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le mettre hors-tension

Avant de détartrer un chauffe-eau , commencez déjà par éteindre son disjoncteur principal tout en enlevant le fusible.

  1. Passez tout de suite à la vidange de votre chauffe-eau

La vidange est nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau électrique thermoplongée en astiquant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Maintenant que la vidange est terminée , passez maintenant à l’étape du démontage de la résistance du chauffe-eau

Une fois votre vidange effectuée , vous devez démonter la résistance. Elle se situe en dessous du capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Lavez- la :

Pour purifier la résistance, utilisez simplement un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez légèrement à l’eau chaude.

  1. Réinstallez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, remontez la platine simplement . Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *